Cyril Hanouna, le bouffon qui devint roi

Cyril Hanouna, le bouffon qui devint roi

By René Chiche

  • Release Date : 2017-01-04
  • Genre : Biographies et mémoires
  • FIle Size : 0.74 MB
Score: 4
4
From 11 Ratings
Download Now
The file download will begin after you complete the registration. Downloader's Terms of Service | DMCA

Description

Cyril Hanouna, le bouffon qui devint roi « Cyril Hanouna est une ordure ! » Qui ose ainsi résumer l'animateur le plus déjanté et le plus puissant de la télévision ? Hanouna lui-même : tel est en effet le titre de l'unique one-man-show de sa carrière, en 2004 au théâtre Trévise, à Paris. À cette époque, le futur présentateur et producteur de « Touche pas à mon poste », qui rassemble près de 2 millions de « fanzouzes » chaque soir devant C8, est loin d'être la star que l'on aime ou que l'on exècre, mais que tout le monde connaît. Aujourd'hui, le champion de l'audimat règne sur une communauté d'adorateurs. À 42 ans, il a constitué un petit empire audiovisuel : Vincent Bolloré n'a pas hésité à signer un chèque de 250 millions pour s'attacher ses services durant cinq ans ! Au sommet de la puissance médiatique, Cyril Hanouna n'a pourtant pas gravi les marches sans efforts. Derrière l'image du bouffon survolté se cache un être pétri de doutes, dont la vie n'a pas été facile. Depuis sa jeunesse aux Lilas, en passant par ses périodes de chômage et de déprime, la route vers le triomphe de « TPMP » fut longue et semée d'embuches. A l'aide de confidences de proches et de confrères, cette biographie dévoile les facettes de l'ancien étudiant en expertise comptable, qui trône désormais au sommet du podium cathodique.

Reviews

  • Super ❤️

    5
    By sachbaba
    J'en apprends encore plus sur mon idole, intéressant de montrer par ou il est passait ! Je suis fou de ce gars, je t'aime vraiment mais je ne mange pas de ce pain là ! Je suis tellement content que tu existes ! Baba te quiero ❤️ bon livre sur le paki
  • Plus bouffon que roi...

    2
    By Philou50
    Mais ou est le roi... reste que le bouffon

keyboard_arrow_up